5 conseils e commerce
valables peu importe votre secteur


Note : Tous les conseils e-commerce donnés à titre gratuit ci dessous ou sur le site n’ont aucune valeur juridique. Ce ne sont pas des conseils d’investissements, ni de bonne gestion e-commerce. Ils représentent seulement mon avis personnel et peuvent ne pas s’appliquer à votre cas. Au mieux, ces conseils e-commerce sont plus une philosophie de gestion que j’essaye de m’appliquer et de transmettre qu’autre chose. Adaptez les absolument à la réalité de vos besoins et de votre marché. Voilà, maintenant on peut démarrer.

On me demande souvent des conseils pour mieux gérer son e-commerce. En effet, quoi de plus normal que de demander à un consultant e-commerce. Mais mes réponses sont souvent reçues avec un peu d'étonnement car elles sortent un peu des sentiers battus.

Comme je raconte à peu près la même chose à chaque événement ou réunion e-commerce, j’ai décidé de centraliser mes top 5 conseils e-commerce dans un article synthétique.

Ils sont valables depuis plus de 15 ans que je travaille dans le e-commerce, à l'exception du N°3 qui est soumis à de gros débats mais pour le moment , je garde mon point de vue. Ceci dit, si vous n'êtes pas d’accord avec mes conseils e-commerce ou que vous pensez qu’il manque un conseil fondamental pour réussir en e-commerce, alors écrivez moi et je me ferai un plaisir de le rajouter.

Conseil E-commerce N°1 : Demandez plusieurs devis !

Quoi ? Un conseil aussi évident en N°1 ? Mais bien sûr que je demande plusieurs devis à chaque fois vous devez vous dire. Et pourtant, vous n’imaginez pas le peu de gens qui le font réellement et systématiquement.

Et je les comprends ! Ca prends du temps de demander des devis et de les comparer. Mais en E-commerce, et peut être dans d’autres business, vous devriez vous astreindre à ne pas lancer un projet tant que vous n’avez pas au moins trois devis.

Pourquoi trois et pas plus ou moins ?

Parce que ce n’est pas utile de faire des demandes de devis à la terre entière. Il faudra les analyser après tout et votre temps c’est de l’argent !
Trois devis, cela vous permet d’avoir une idée précise des gammes tarifaires et du contenu des devis.

Faites le de façon systématique pour toutes les prestations et outils que vous utilisez sur votre site e-commerce. Après tout vous n'êtes pas à l’abri de trouver de super prestataires efficaces et pas trop cher en allant voir ailleurs.

Pour trouver des prestataires, vous pouvez allez voir sur Malt ou sur des plateformes concurrents, les trouver sur linkedin, via votre réseau ou sur des groupes de freelances ou d’agences sur Facebook par exemple.

Demander des devis va aussi vous permettre de formaliser votre besoin et votre budget ! C’est mine de rien presque 50% du travail de fait d’identifier correctement vos besoins. Les discussions avec les prestataires et leurs questions vont vous permettre de regarder sous un autre oeil votre projet.

Quand je conseille de demander un devis pour chaque prestations ou outil je le pense vraiment. Vous voulez faire un plan de marquage ? Demandez un devis à trois freelances expert google analytics . Vous voulez créer un site e-commerce ? Pareil. Vous cherchez un prestataire pour la rédaction de pages web ? Demandez trois devis. Un hébergeur ? Pareil .
Il n’y a pas de raison, à ma connaissance, de se limiter à un seul devis.
Beaucoup de monde va vous conseiller un freelance, un prestataire, un outil ou tout autre chose pour votre site e-commerce. Vous ne savez jamais si c’est un conseil rémunéré,honnête, fiable et à jour. Bien évidemment, souvent ça l’est mais rien ne vous garantie que le conseil est toujours valable.

Vous trouvez encore une fois cet argument peut être étonnant mais lorsque mes clients font appel à moi, dans moins de 50% des cas ils font appel à d’autres consultants pour comparer les offres, les méthodologies et les prix.
Je le demande systématiquement et je les invite à le faire si ce n’est pas le cas. Il est important de savoir ce que vous allez acheter et le mieux est encore de comparer .

Une fois les devis en votre possession il faut tout de même prendre le temps de les lire de les comparer. Identifiez les points fort et les points faible de chaque offre et regardez si cela correspond à vos besoins.
Le but ? Non pas trouver systématiquement le devis le moins cher mais au contraire, celui le plus adapté à vos besoins. C’est un peu ça “le vrai secret” d’un appel d’offres.

Par exemple, si vous voulez créer une marketplace, vous allez peut être préférer l’agence qui à la meilleure expérience dans le secteur plutôt qu’une agence généraliste moins cher.

Bref, ce conseil e-commerce est peut être celui qui peut vous faire économiser le plus d’argent, non pas en prenant les devis les moins chers mais en solidifiant votre projet, votre vision et la corrélation avec vos prestataires quels qu’ils soient.

Conseil E-commerce N°2 : Investissez dans le marketing avant tout

Ce n’est pas non plus le conseil e-commerce préféré des marchands mais pourtant, en E-commerce : la maîtrise du coût d’acquisition est la clef du succès. Attention, quand je dis “investir dans le marketing avant tout” , cela ne veut pas dire “claquer tout son budget sur Google Ads en 10 minutes” .
Le marketing est trés large : image de marque, contenu textes, images, design, réassurance, avis clients, emailings, conversion, acquisition de trafic etc…
A chaque fois que cela est possible vous devriez vous renforcer en marketing. Votre site e-commerce doit être une machine de guerre marketing. Et si vous ne savez pas par quoi commencer, alors faites réaliser un audit webmarketing de votre e-commerce.

Mais investissez dans le marketing avant tout, cela veut aussi dire “par rapport à quoi ?” . Et bien à choisir entre un projet marketing et un projet technique, je vous conseille, très souvent, le projet marketing.

Mon conseil n'est pas de ne pas faire de projet technique ou de ne pas investir dans votre entrepôt. Mais faites le le plus tard possible. Sans marketing, vous n’aurez pas de ventes et sans ventes, pas besoin d’investir dans la technique.

Ce conseil E-commerce peut vous paraître bizarre mais je vois de nombreux e-commerçants investir lourdement en technique et en logistique avant même de stabiliser leurs ventes.
Au lancement d’un projet, la création du site e-commerce ne devrait pas représenter plus de 10 à 15% de votre budget annuel total. Pareil pour la maintenance technique.

Je vois parfois des sites avec des budgets techniques supérieur à leur budget marketing. Ca a à mon avis pas de sens commercialement parlant.
Il est beaucoup plus facile de se laisser aller à la dépense technique car on a tous envie de bien faire. Mais dépenser beaucoup d’argent dans un entrepôt tout neuf par exemple, va juste vous inciter à stocker plus et va “alourdir” la société. Dans certains cas, vous avez besoin d’un nouvel entrepôt bien sur. Mais investir dans un outil de prédiction des ventes avant vous permettrez peut être de faire cet investissement seulement l’an prochain.
Attention, certains investissement nécessitent une partie technique. Installer un nouveau moteur de recherche interne est un projet marketing pour moi mais nécessite une intervention technique. Essayez de faire en sorte que le budget technique ne représente pas plus de 10 à 15% du budget global du projet (coût de licence et d’utilisation etc…)

Conseil E-commerce N°3 : Visez la marge plutôt que le CA

Ce troisième conseil e-commerce aussi détonne un peu dans la course au chiffre d’affaires que se lancent tous les sites e-commerce. Et pourtant. Passer un certain seuil, la couverture des coûts fixes, le seul objectif “raisonnable” serait de faire la course à la marge.

Mais c’est rarement le cas. L’appel du chiffre d’affaires est important et augmenter ses marges et souvent vu comme beaucoup plus compliqué, ce qui est souvent vrai. Vous pouvez déjà travailler sur l'augmentation du panier moyen qui est bénéfique pour votre CA !
C’est d’ailleurs parce que c’est compliqué que vous devriez le faire “quand tout va bien”. Augmenter ses marges et réduire ses coûts dans un environnement favorable est plus facile que lorsque tout va mal.

Au final, ce conseil que je dispense depuis longtemps est un peu édulcoré maintenant pour devenir plus “augmenter votre chiffre d’affaires mais pas en détruisant vos marges”. Cela colle un peu plus à la réalité et aux attentes des e-commerçants.
Je ferai un article “comment augmenter sa marge en e-commerce” car la question est vaste mais avec l’aide d’un freelance web analytics , vous aurez déjà de nombreuses pistes de travail .

Conseil E-commerce N°4 : Formez vous !

Ce conseil e-commerce est celui que je donnais en premier avant mais il est malheureusement trop peu suivi. Nous sommes dans un monde ou les technologies et le marketing se renouvellent sans cesse.
Vous avez suivi les évolutions du bitcoin par exemple ? Mais vous n’en n’aviez jamais acheter un seul avant qu’il soit à 16 000 $ ? Moi non plus. Et pourtant c'était à votre porté depuis 2009. Et même après tout le bruit médiatique autour du bitcoin, avez vous analyser l’impact de la blockchain pour votre business ? Non ? Il faut pourtant.

Pas parce que la blockchain est importante, juste parce qu'elle peut l'être plus tard dans le futur. Aujourd’hui c’est compliqué mais il faut se former dès maintenant pour être capable de voir ou cela peut amener l’e-commerce.
Pareil pour explorer les nouveaux réseaux sociaux. Vous connaissez Tik Tok ? Si oui alors comment l’exploiter pour votre e-commerce ? Si non alors vous devriez y jeter un oeil , vos client seront dessus dans quelques années.

Le référencement aussi à beaucoup changé en 20 ans. Google Ads s’est complexifié. Les entrepôt aussi évoluent et se robotisent. Se former à tout, ça ne veut pas dire “devenir un expert” mais se donner les moyens d’exploiter les opportunités de développement.

Attention, le but n’est pas forcément d’internaliser tous les métiers. Avoir du SEO en externe permet d’avoir des liens de bonnes qualité généralement ou des rédacteurs efficaces. Pour autant, vous devez avoir quelqu’un en interne qui monte en compétences sur ces sujets pour les maîtriser et exprimer clairement les besoins du site auprès du prestataire. Pas besoin d’en faire un expert SEO mais de bonnes bases sont indispensables.

Il ya toujours une formation ou un livre à lire pour se former, les sujets ne manque pas ! Gestion de projet, seo, e-commerce, finance, technique (css/html/js) , gestion financière, logistique etc …

Conseil E-commerce N°5 : Différenciez-vous via les produits

Je n’avais pas listé ce points dans les 5 erreurs les plus courantes des e-commerçants mais pourtant, au final, c’est un conseil e-commerce que je donne souvent : différenciez vous par les produits.
Certes, un beau design, c’est important, un site performant aussi mais la raison pour laquelle vos clients vont venir sur votre site c’est vos produits.

Il y a plusieurs stratégies pour se différencier mais la plus efficace en ce moment c’est d’augmenter le nombre de références disponibles sur votre site (via la création d’une marketplace ou pas) pour être le plus exhaustif possible.
Et croyez moi, aucun site n’est aujourd’hui exhaustif dans son univers. Il reste toujours des produits à trouver, à créer, à renouveler, à mettre à jour etc … Certes, c’est une course permanente mais sans produit, pas de vente.

Diversifiez vos fournisseurs, trouvez des nouveautés, trouvez des produits complémentaires pour vos clients …

La rentabilité d’un site e-commerce aujourd’hui passe souvent par la fidélisation. Et pour fidéliser, il est nécessaire de proposer des produits à renouveler ou des gammes complètes.

Et puis, l’arrivée de nouveau produits sur votre site, c’est toujours une bonne raison d’envoyer une newsletter !

Quels conseils e-commerce pour le futur ?

Bien sûr, avec ces conseils on ne peut pas faire le tour de toutes les questions e-commerce. J'espère cependant qu’il vous aura aidé à y voir clair dans votre stratégie e-commerce. Ce sont des conseils que je me fixe à chaque fois que j'interviens en tant que directeur e-commerce freelance pour un client.
Si vous avez la moindre question n'hésitez pas à utiliser le formulaire ci dessous pour me les poser et j’y répondrai avec plaisir dans un prochain article.

Vous êtes ici : > >
5 conseils e-commerce valables peu importe votre secteur
Noté 4.8/5 basé sur 53 notes

Besoin d'aide en E-commerce ? Contactez-moi

Je vous réponds dans les 24 heures.